Nous joindre  Plan du site  Liens  Recherche 
Espace membres
English
 

Qu'est-ce que le loisir ?
Le loisir : un espace de liberté
Dans la planification stratégique 2003-2008, le Conseil québécois du loisir retient les deux définitions suivantes pour le loisir :
 
« …la notion de loisir comprend trois dimensions : temps libre, activités et liberté de choix. Le temps libre est le temps dont dispose une personne après s'être acquittée de ses obligations personnelles, familiales, sociales et civiques. Les activités réfèrent à la participation active d'une personne à l'une ou l'autre forme de loisir,…Quant à la liberté de choix, elle est sous jacente à la possibilité qu'a une personne de pratiquer des activités qui lui plaisent et qui répondent à ses besoins de détente, de repos, de divertissement ou de développement selon ses goûts, habiletés, aspirations ou ambitions. » *
 
La seconde définit le loisir comme « une zone privilégiée de l'existence humaine où chaque personne peut, selon ses moyens économiques, ses goûts, talents et aspirations, déterminer l'usage de son temps libre et y insérer ses choix personnels des plaisirs et satisfactions qu'elle attend de la vie ». **
 
Un loisir public et associatif
Notion plus récente, le loisir public tente de cerner et de distinguer un espace social distinct de l’omniprésente industrie du loisir et du divertissement. Il précise que :
 
« …le loisir publiquement offert doit être conçu en réponse aux besoins réels relevés dans chaque communauté et être centré sur des bénéfices humains et sociaux correspondant aux attentes les plus pressantes de chaque milieu, selon des critères d'utilité sociale des ressources disponibles et des offres de service. Son objectif premier est d'élargir l'éventail des possibilités d'un loisir de qualité accessible et adapté aux réalités parfois problématiques de certaines clientèles.
 
Les citoyens, seuls ou regroupés en associations affinitaires, sont et doivent être les premiers acteurs de leur loisir, de sa définition concrète et des décisions qui le concernent. L'organisation et la prestation des services publics doivent converger vers ce principe fondamental. » **
 
La notion du loisir public se comprend donc à travers le spectre de l’intérêt commun et de la prise en charge des activités par les citoyens. Elle ne correspond plus à une vision traditionnelle du service public puisque :
 
« L’organisation associative est l’un des lieux majeurs d’expression des besoins et de l’engagement des citoyens et citoyennes en matière de loisir et de sport.
 
Le monde associatif du loisir et du sport regroupe des centaines de milliers de personnes qui ont choisi cette voie pour se donner des services et pour exprimer des revendications auprès des autorités locales et du gouvernement québécois.
 
Grâce au bénévolat, le milieu associatif constitue sans contredit un levier majeur pour le développement du loisir et du sport. Il permet à l’État de décupler les ressources financières investies dans ce domaine. En misant sur le milieu associatif comme partenaire principal, le Québec a adopté, il y a déjà plusieurs années, une approche d’intervention originale et efficace. » *
 
* Gouvernement du Québec, Ministère des Affaires municipales. Cadre d'intervention gouvernemental en matière de loisir et de sport – 1997
 
** Association québécoise du loisir municipal – Laboratoire en loisir et vie communautaire. Le loisir public au Québec, Une vision moderne. Presse de l’Université du Québec – 2001
 
Un droit reconnu
Le loisir est un droit universellement reconnu depuis 1948 dans la Déclaration des droits de l'homme adoptée par l'Organisation des Nations unies à l'effet que « Toute personne a droit au repos et aux loisirs ». Cette notion de droit au loisir correspond à des valeurs partagées et reconnues comme indispensables au mieux-être individuel et collectif par l'UNESCO.
 
Une charte internationale
Le Conseil québécois du loisir, à l'instar de World Leisure, croit que toutes sociétés et cultures reconnaissent de façon accrue le droit des individus d'avoir des périodes de temps pendant lesquelles ils ou elles peuvent librement choisir leurs activités et expériences, spécialement celles conduisant au développement personnel, à l'amélioration de la qualité de vie et à la concrétisation des valeurs communautaires. La liberté des personnes et de choix sont les éléments centraux du loisir : elles doivent être librement exercées par tous.
 
Articles
1. Toute personne a un droit humain élémentaire à des activités de loisir qui sont en harmonie avec les normes et les valeurs sociales de sa société. Tous les gouvernements sont obligés de reconnaître et de protéger ce droit de leurs citoyens.
 
2. Les investissements en loisir sont aussi importants que ceux pour l'éducation et la santé. Les gouvernements doivent fournir à leurs citoyens une variété d'opportunités récréatives accessibles et de grandes qualités.
 
3. L'individu est la plus importante ressource en loisir et en récréation. En conséquence, les gouvernements doivent fournir les moyens pour acquérir les habilités et les compréhensions nécessaires pour maximiser leurs expériences de loisir.
 
4. Les individus peuvent utiliser les opportunités offertes par le loisir pour le développement personnel, pour le développement de relations sociales, pour accroître leur intégration sociale, développer leurs communautés et leurs identités culturelles aussi bien que pour développer la compréhension et la coopération internationale.
 
5. Les gouvernements doivent s'assurer pour l'avenir de la disponibilité d'expériences de loisir enrichissantes en maintenant la qualité de l'environnement physique, social et culturel.
 
6. Les personnes effectuant la promotion du loisir doivent être entraînées à aider les individus dans l'acquisition d'habiletés, dans la découverte et le développement de leurs talents et dans l'élargissement de leur connaissance des opportunités récréatives.
 
7. Les citoyens doivent avoir accès à toutes les formes d'information sur le loisir, les utiliser pour rehausser leur compréhension et leur influence sur les politiques locales et nationales.
 
8. Les institutions éducatives doivent consacrer tous les efforts à enseigner la nature et l'importance du loisir et comment intégrer cette connaissance dans leur style de vie personnelle.
 

Consultez :
1- Qu'est-ce que le loisir
2- L'histoire du loisir
3- Quelques définitions
4- Ouvrages de références
 
cheap oakley sunglasses